En poursuivant votre navigation sur le site vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et contenus adaptés. En savoir plus .

COLORANT CARAMEL E150D

COLORANT CARAMEL E150D

1. QU'EST-CE QUE LE COLORANT CARAMEL E150D ET QUEL EST SON USAGE ?

Le colorant caramel E150 est un colorant alimentaire de couleur jaune clair à brun foncé, soluble dans l'eau. Il est préparé par l'action contrôlée de la chaleur sur des glucides par un processus de caramélisation.
L'ajout d'ammoniaque et/ou de sulfites permet de produire quatre différents types de colorants caramel :
- E150a : caramels ordinaires utilisés dans des boissons alcoolisées (1% des usages),
- E150b : caramel de sulfite caustique utilisé dans des biscuits et céréales (2% des usages),
- E150c : caramels ammoniacaux, utilisés dans des bières, confiseries, sauces et du pain (27% des usages),
- E150d : caramels issus du sulfite d’ammonium, utilisés dans des aliments acides comme les sodas, le thé glacé, le vermouth et des vinaigres (70% des usages).

2. QUELLES SONT LES CONTROVERSES ASSOCIÉES ?

Des avis scientifiques divergents quant à la cancérogénicité du E150d
La controverse sanitaire concernant le colorant E150d porte sur le 4-méthylimidazole (4-MEI) qui peut se former au cours du processus de fabrication du colorant et dont le niveau de toxicité fait débat au sein de la communauté scientifique :
- Le 4-MEI est classé « peut-être cancérogène pour l’homme » (groupe 2B) par le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC)
- Certaines études ont démontré le caractère cancérogène du 4-MEI sur les souris et les rats
- Selon la FDA, le E150d n’est pas toxique au niveau d’exposition couramment observé
- Selon l’EFSA, les quatre colorants caramel ne sont ni cancérigènes, ni génotoxiques.

Une réglementation hétérogène
- Le E150d est autorisé en Europe et aux Etats-Unis, avec des préconisations différentes :

  • L’EFSA a réévalué le colorant E150 et ses composés en mars 2011 et précisé que la Dose Journalière Admissible ne doit pas dépasser 300mg/kg de poids corporel pour l’ensemble des 4 caramels E150.
  • Le JECFA (comité international mixte entre l’OMS et la FAO) préconise quant à lui de ne pas dépasser 200 mg/kg de poids corporel.
  • En 2012, l’Etat de Californie a inscrit le 4-MEI dans la Proposition 65 (liste des produits chimiques potentiellement cancérigènes) avec une dose maximale quotidienne sans effet nocif fixée à 29µg/jour. Cette mesure impose ainsi un étiquetage spécifique pour tous les produits dont la teneur en 4-MEI dépasse ce seuil.
- Ces différences de préconisations peuvent s’expliquer par des méthodes d’évaluation des risques différentes.
- Le E150d n'est pas autorisé en alimentation biologique (U.E., RCE 889/2008).

Des acteurs poussés à se positionner
- Aux Etats-Unis, le CSIP (Centre pour la science dans l'intérêt du public) a demandé à certaines multinationales de marques de sodas de revoir leurs recettes dans l'État de Californie.
- En 2013 : Pepsi et Coca-Cola ont annoncé qu’ils allaient éliminer le E150d – en appliquant la contrainte de la Californie pour tous leurs produits

3. POSITIONNEMENT DE U

Compte tenu des attentes des consommateurs, des controverses sanitaires et environnementales sur le sujet, U a engagé une démarche de substitution des colorants caramel E150c et E150d dans les produits à Marques U depuis 2012.

4. SUBSTITUTION DU COLORANT CARAMEL E150D

En 2012, les équipes de U ont identifié 57 références à Marques U qui contenaient des E150c ou E150d.
Il reste désormais moins d’une vingtaine de références qui contiennent encore des E150c ou E150d et sur lesquelles les équipes travaillent à une substitution tout en conservant les qualités organoleptiques des produits.
La substitution se fait par :
- Du colorant caramel E150a (caramel ordinaire)
- Ou des colorants naturels