En poursuivant votre navigation sur le site vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et contenus adaptés. En savoir plus .

LA POIRE : UN FRUIT AUTOMNAL PLEIN DE GOÛT

Me voici arrivée sur les étals, prête à vous offrir mes saveurs gorgées de soleil.
Parce qu’avec moi, c’est l’été en automne ! Parfumée et juteuse, je me cuisine cuite ou crue.

BIEN MIEUX LE MAG - OCTOBRE 2019

Ma carte d’identité

BIEN MIEUX LE MAG - OCTOBRE 2019

Mes origines
Mes origines prennent racine en Asie centrale où j’étais cultivée il y a plus de 4 000 ans. Durant l’Antiquité, les Grecs et les Romains me savouraient accompagnée de miel et de fruits secs. En France, c’est sous le règnede Louis XIV que l’on commence à parler de moi : La Quintinie, le jardinier du roi, était un spécialiste de la plantation de poiriers.

Infos pratiques

Où suis-je produit ?
Mes terres de prédilection sont la région Provence-Alpes-Côte d’Azur puis l’Auvergne-Rhône-Alpes.

Quand me consomme-t-on ?
Tout dépend de ma saisonnalité. Lorsque je suis d’été, je suis disponible majoritairement de juillet à août. Pour les poires d’automne et d’hiver, je suis au top de ma forme de septembre à avril.

Comment me choisir ?
Ma peau doit être ferme et bien tendue, sans blessures ni taches.

Comment me conserve-t-on ?
Lorsque je suis ferme, je poursuis ma maturation à la maison ; on peut alors me garder une semaine ou deux, à l’air libre.

BIEN MIEUX LE MAG - OCTOBRE 2019

Ma grande famille

Les poires d’automne et d’hiver :
• La Conférence : avec ma jolie robe vert-jaune, je suis une poire juteuse et parfumée. On me savoure crue ou en compote.
• La Comice
: je suis tout en rondeurs ! Ma chair est fondante. On me déguste en tarte, crue ou cuite. Très sucrée, sans aucune acidité, les enfants m’adorent !
• La Sweet Sensation
: du haut de ma robe rosée, je suis intense et sucrée, sans amertume ni acidité. Ma chair ferme et juteuse se marie aussi bien avec les fromages qu’avec d’autres fruits.

Les poires d'été :
• La poire Abate : tendre et granuleuse, je suis en forme de calebasse et mon épiderme est rugueux. Ma couleur varie du vert au jaune ou du cuivre au rose.
• La Guyot
: gorgée de soleil, je suis exquise aussi bien crue que cuite, en pâtisserie ou dans des associations sucrées-salées.
• La Williams
: je suis probablement la plus célèbre des poires. En forme de cloche assez caractéristique, j’offre un goût puissant et délicieux en tarte ou à la croque.

Les enfants, mangez-moi !

Crumble poire-chocolat
Un classique qui met l’eau à la bouche !

Ingrédients pour 4 personnes :
• 100 g de chocolat noir
• 2 poires
• 100 g de farine
• 90 g de beurre demi-sel
• 70 g de sucre roux


1. Préchauffez le four à 180 °C. Dans un saladier, mélangez du bout des doigts la farine, le beurre coupé en morceaux et le sucre. La pâte doit devenir friable.
2. Râpez le chocolat. Puis pelez et coupez les poires en petits cubes.
3. Dans 4 ramequins, répartissez les morceaux de poires. Ajoutez les copeaux de chocolat puis la pâte à crumble.
4. Enfournez les ramequins durant 20 à 30 min. Sortez les crumble dès qu’ils sont dorés. Bon appétit !

BIEN MIEUX LE MAG - OCTOBRE 2019